SALMA ESCORT LYON

telephone header

MES UNIVERS SENSUELS...

description

Que ne ferais je pas pour vous satisfaire mon cher Greg... car quel bonheur de voir pétiller vos yeux de joie et d\'excitation tel un enfant le matin de Noel c\'est tellement bon :) alors oui au plaisir, du plaisir, de nos plaisirs futurs. Pour moi elle est parfaite. Extrêmement belle, bien plus que sur les photos, sympathique, agréable et ses massages sont divins. Cela faisait un petit moment que je désirais la rencontrer mais mon emploi du temps ne me le permettait pas, maintenant je pense réorganiser mon agenda pour lui laisser une priorité.

L’été dernier, Eric avait organisé une petite fête dans un hotel restaurant de la région. Il avait invité une vingtaine de personnes, une majorité de couples de tous âges et quelques hommes seuls. L’endroit où nous nous trouvions était d’une certaine classe; nous avions à notre disposition une salle avec un immense buffet ainsi qu’une grande pièce d’ambiance feutrée; éclairage tamisé, musique d’ambiance, divans et fauteuils bas. Tout dans cette pièce appelait la chaleur, l’intimité, les confidences et pourquoi pas l’érotisme.

Pour la circonstance, je m’étais habillée d’un corsage en soie noire et d’une jupe mettant en valeur mes jambes gainéees de bas noirs. Comme je sais qu’Eric apprécie beaucoup que ma poitrine soit libre, j’avais décidé de ne pas mettre de soutien gorge; au dernier moment, sur un coup de coeur, j’avais également retiré mon string pour pouvoir savourer le délicieux frisson de me savoir nue sous ma jupe à quelques centimètres d’inconnus. Après avoir goûté aux délicieux plats du buffet et apprécié les divers grands crûs, Eric nous a tous convié à passer au salon pour continuer la soirée.

Au passage, Eric me présenta Olivier, un de ses collègues de travail; c’était un homme d’une quarantaine d’années dont le charme principal résidait dans ses yeux verts. Tout en me serrant la main, il ne cesait de fixer des yeux mon corsage. Je sentais mes seins durcir sous son regard; mes pointes frottant la soie de mon corsage rendaient ma poitrine encore plus sensible. Olivier me dévorait des yeux; il avait envie de moi et me l’a fait comprendre quand nous avons entamé un slow langoureux. Il se collait étroitement à moi et serrait mes seins sur son torse; il passa ses mains sur mes fesses pour me plaquer encore plus contre lui et me faire sentir son sexe qui grossissait contre mon ventre.

Ses mains alors commencèrent à relever ma jupe; je voulais l’en empêcher mais en même temps cela m’excitait que les autres personnes puissent me voir ainsi. Quand il me souffla à l’oreille qu’il me trouvait infiniment bandante, je me laissai aller. Mon cul était maintenant exposé aux regards de tous, à celui d’Eric en particulier. Dans la lumière tamisée, j’imaginais tous ces yeux posés sur moi. Cette pensée me fit frémir; les mains d’Olivier écartaient maintenant doucement mes fesses, dévoilant le fond de ma raie. J’étais rouge de honte, mais en même temps je mouillais à l’idée d’être ainsi offerte.

escortes